Quels modèles pour les grandes entreprises : l’armée, l’état ou la religion ?

La taille des organisations est un des facteurs clé de leur performance. Certaines entreprises mondiales atteignent aujourd’hui des tailles et des territoires inédits dans l’histoire de l’humanité. Pour trouver des équivalents il faut penser à l’organisation des états, des armées, ou des religions, ces benchmarks ne sont pas forcément les plus immédiats pour nos entreprises, mais il est pertinent de penser avec ces références, toutes décalées qu’elles soient.

L’entreprise est elle une religion ? Probablement pas, mais l’enthousiasme, et la ferveur ne sont pas à exclure de prime abord. Le sens proposée par la religion, les valeurs qu’elle véhicule peuvent trouver des échos dans les grandes entreprises.

L’entreprise est elle un état, une nation ? C’est probablement l’exemple le plus riche des trois, parce que c’est celui qui bouleverse le plus de stéréotypes. Mais la culture, le socle d’un état, compte beaucoup dans les entreprises mondiales. Pour le meilleur ou pour le pire, la culture d’une entreprise est un des éléments clé pour la conduite des organisations, le pire étant de ne pas la prendre en compte.

L’entreprise une armée ? C’est l’exercice le plus convenu, et il peut être encore plus fructueux si on s’intéresse aux détails du système d’hommes que l’armée constitue : autonomie, engagement, intrépidité, sens collectif, responsabilité des chefs, efficacité sur le terrain on a encore beaucoup à apprendre de cet exemple.

Importance de la culture, du sens et des valeurs ; une organisation qui vise l’efficacité opérationnelle à l’échelle du monde, pourquoi ne pas penser les entreprises comme d’autres groupes humains ?

Etienne BARBIER

À propos de Etienne BARBIER

Ingénieur ENSTA, j'ai commencé ma carrière chez DCN à Brest puis Pechiney. En 2003 je suis Directeur du Développement de Bretagne Ateliers, avant de m'orienter vers le conseil. Je dirige des projets chez Proconseil entre 2008 et 2012, Je fonde le projet "Les Interfaces" en 2012
Ce contenu a été publié dans Capital Humain, Engagement, Management, Organisation, Performance, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire